Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Acquisition de 30 locomotives diesels électriques destinées à la SNCC et la SCTP, sur financement de la Banque mondiale

 

IMG_0101.JPG

Dans le cadre de la relance du transport ferroviaire en RDC par le Projet de Transport Multimodal (PTM), la Cellule d’Exécution du Projet de Transport Multimodal, CEPTM, à travers l’Unité de Projet basée à Lubumbashi, UPL, annonce avoir procédé à l’ouverture des plis de l’appel d’offres international lancé pour l’acquisition de 30  locomotives diesels électriques destinées respectivement à la Société Nationale de Chemins de fer du Congo, SNCC, et à la Société Commerciale de Transports et de Ports, SCTP, sur financement de la Banque mondiale (IDA).

Ce marché est constitué de deux lots :

lot 1 – SNCC- 28 locomotives diesels-électriques de ligne dont dix-huit (18) pour une tranche ferme et dix (10) pour une tranche conditionnelle et les services connexes suivants : assistance technique à la mise en service des locomotives, formation du personnel de conduite et de maintenance et l’assistance à la maintenance.

Lot 2 –SCTP- 2 locomotives diesels-électriques de ligne et les services connexes suivants : assistance technique à la mise en service des locomotives, formation du personnel de conduite et de maintenance et l’assistance à la maintenance.

Cet avis d'appel d'offres est basé sur  l'avis général de passation des marchés publié par le PTM le 3 mai 2011.

Ce marché de fourniture est financé sur base d’un don d’USD 255 millions reçu de l'Association Internationale pour le Développement (IDA), guichet de la Banque mondiale pour les pays à faible revenu. La RDC va utiliser une partie de ce don pour effectuer des paiements au titre du marché de fourniture de ces locomotives diesels électriques de ligne.

Les Unités de Projet de la Cellule d'Exécution du PTM de Lubumbashi et de Kinshasa ont sollicité des offres fermées de la part de soumissionnaires éligibles et devant répondre aux spécifications techniques requises pour fournir ces locomotives. Les soumissionnaires de ce marché doivent être des firmes spécialisées ayant notamment une expertise et expérience dans la fourniture de moyens de transport ferroviaire.

La passation du marché est effectuée par appel d'offres international tel que défini dans les " directives : passation des marchés des fournitures et travaux financés par les Prêts de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) et les Crédits de l' Agence Internationale pour le développement (IDA), de mai 2004, révisées en octobre 2006 et mai 2010 et ouvert à tous les soumissionnaires des pays éligibles tels que définis dans les directives.

En définitive, la redynamisation des activités de la SNCC et de la SCTP passe notamment par le renouvellement et la modernisation de l'outil de production. A cet effet, la SNCC a acquis ces dernières locomotives diesels en 1969 et les diesels électriques en 1976. C'est ce retard des investissements, notamment, au niveau du matériel roulant, qui explique en partie les contreperformances enregistrées au plan technique et financier par les entreprises publiques congolaises de transport ferroviaire.

Ainsi, à travers la fourniture prochaine de ces locomotives, les deux entreprises publiques de transport terrestre les plus importantes de la République Démocratique du Congo sont sur la voie de la modernisation et de leur redressement avec comme objectif la réduction des couts de transport, afin d’offrir aux usagers des services de bonne qualité à des prix compétitifs.

Les commentaires sont fermés.