Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Crash du jet à Bukavu :Le ministre des Transports a annoncé la constitution d'une commission d'enquête

avion.jpgLe ministre des Transports et Voies de communications M. Joseph Martin Kitumba Gagedi a annoncé hier lundi la constitution d'une commission d'enquête qui va déterminer les causes de l'accident d'avion survenu dimanche dernier à l'aéroport de Kavumu à Bukavu.

Cette annonce a été faite à l'issue d'une réunion que Martin Kitumba a tenu dans son cabinet de travail avec des responsables des entreprises et services sous tutelle de son ministère, entre autres, la RVA (Régies de voies aériennes), l'ACC (Autorité de l'aviation civile)…

Ladite commission, a signalé le numéro un du secteur des transports, sera mixte. Elle sera composée, a-t-il indiqué, des experts congolais et américains, suite à la présence dans l'avion d'un pilote de nationalité américaine qui a trouvé la mort dans l'accident.

Des mesures conservatoires seront prises au regard des conclusions qui seront issues du rapport de la Commission d'enquête, a laissé entendre le ministre des Transports. Ceci, a-t-il ajouté, pour faire en sorte que ce genre d'accident ne se reproduise plus.

Interrogé à son tour par la presse sur les causes de cet accident le directeur général de la RVA, Justin Okana a fait savoir qu'il serait mieux d'attendre les résultats de l'enquête pour déterminer les véritables causes à l'origine de l'accident.

Néanmoins, il a indiqué que sur base des éléments déjà disponibles, l'avion a amorcé l'atterrissage seulement à moins de 1.200 mètres de la piste de l'aéroport qui s'étend sur une longueur de 2.000 mètres le pilote n'avait que pour freiner, ce qui n'était pas suffisant et qui a conduit l'appareil dans un ravin où il est allé finir sa course, a ajouté le Dg de la RVA.

Le directeur général de l'AAC, Hippolyte Mwaka a pour sa part, fait savoir que l'avion, un Jet privé, avait bel et bien été autorisé à survoler l'espace aérien congolais.

Pour rappel, l'avion dont il est question a connu un crash à la suite d'un mauvais atterrissage dimanche dernier à l'aéroport de Kavumu à Bukavu. Le bilan de cet accident est de 5 morts dont deux paysans, le pilote et le copilote, ainsi que l'honorable Augustin Ktumba Mwanke.

Les commentaires sont fermés.