Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fourniture de deux vedettes hydrograpiques neuves à la Congolaise des Voies Maritimes

image vedette hydrographique.jpgDans le cadre de l’exécution du Projet de Transport Multimodal( PTM) co-financé par le Gouvernement Congolais et la Banque Mondiale, la Cellule d’Exécution du Projet de Transport Multimodal (CEPTM) a signé un contrat de fourniture de deux vedettes hydrographiques neuves équipées chacune d’un système automatique de positionnement GPS et de traitement des données bathymétriques (mesure de la profondeur des fonds marins) et la formation des utilisateurs pour le compte de la Congolaise des Voies Maritimes (CVM ex-RVM), avec la société française ALU MARINE pour un montant de 867.043,00EUROS.
Le marché est constitué d’un lot unique de fourniture de deux vedettes Hydrographiques de dimensions moyennes équipées de manière à assurer les reconnaissances hydrographiques dans le bief maritime du fleuve Congo et spécialement dans la zone divagante en vue d’orienter les travaux de dragage et de balisage.
Le bief maritime du fleuve Congo s’étend sur 150 km entre l’embouchure à Banana et Matadi, dernier port touché par la navigation maritime.
Selon le contrat, la Société ALU MARINE devra livrer les fournitures (vedettes et pièces de rechange) dans un délai de huit (8) mois à compter de la date de signature du contrat et de la réception de l’avance de démarrage.
La formation des utilisateurs en exploitation et en maintenance est prévue sur le site du fournisseur pour une durée d’une semaine.
Deux groupes de formation seront effectué, un groupe par bateau, l’un en maintenance et l’autre en bathymétrie. Plus une formation en salle. Quatre (4) experts navals et en bathymétrie assureront ces formations sur chantier.
Sur le site de la CVM à Boma, une formation en exploitation et en maintenance sera fournit. Un expert naval et un expert en bathymétrie seront détachés par le chantier à Boma.
La Congolaise des Voies Maritimes « CVM » (ex-RVM) est une entreprise publique à caractère industriel et commercial, transformée en société commerciale par le décret n°09/12 du 24 avril 2009 pris en exécution de la loi n°08/007 du 7 juillet 2008 portant dispositions générales relatives à la transformation des entreprises publiques.
Elle a pour objet :
- l’étude de la navigabilité et de l’aménagement des espaces maritimes de la RDC, notamment du bief maritime ;
- l’exécution des travaux d’aménagement et d’entretien du bief maritime et des autres espaces maritimes de la RDC ;
- Le pilotage des bateaux opérant dans les espaces maritimes de la RDC, notamment dans le bief maritime ;
- la radiocommunication maritime ;
- L’exploitation commerciale du chantier Naval ;
- la commercialisation du sable dragué et de ses produits dérivés ;
- le nettoyage et la désinfection des navires desservant les ports maritimes.

Les commentaires sont fermés.