Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

QUID DU PROJET DE TRANSPORT MULTIMODAL

 

Le Projet de Transport Multimodal (PTM) constitue l’élément vital d’un programme national vaste et cohérent pour la renaissance économique et sociale de la RDC avec l’appui de la Banque Mondiale.

a stratégie du Gouvernement pour la réforme des Entreprises de Transport — la SCPT, la CVM, la RVF, la DMVN, la RVA et la SNCC – s’effectue avec un objectif déclaré de les amener à se concentrer seulement sur leurs activités de base. Cette stratégie de réforme est censée être essentielle pour assurer la pérennité à long terme de l’infrastructure coûteuse du transport, renforcer la gouvernance du secteur de transports et réduire les coûts de transport en RDC.

Le PTM cherche à générer une croissance sous l’égide du secteur privé et dont le résultat prévu est l’amélio-ration de la connectivité du transport dans tout le pays ainsi que l’amélioration du climat d’investissement en RDC.

Le Projet est financé par la Banque Mondiale pour un montant de 255 millions $ US à dépenser sur cinq ans entre juillet 2010 et décembre 2015.

Objectifs de développement du Projet

Les objectifs de développement du PTM sont de: (i) améliorer la connectivité des transports en RDC de manière à soutenir l’intégration économique nationale, (ii) rétablir la viabilité financière et opérationnelle de la SNCC, et (iii) mettre en oeuvre un plan de gouvernan-ce dans tout le secteur et renforcer les performances opérationnelles des entreprises publiques de trans-port.

Composantes du projet

Le Financement de l’IDA (255 millions $ US) est alloué aux composantes suivantes:

Plan de redressement de la SNCC

L’effondrement de la SNCC aurait des conséquences incalculables sur l’économie congolaise et à cause du besoin urgent d’une assistance financière à cette entreprise, le PTM va dédier près de 90% de son financement au Plan de redressement de la SNCC.

Cette Composante soutiendra la réforme de la ges-tion et des opérations de la SNCC à travers:

La réhabilitation du stock du parc roulant et de la voie ferrée, le remboursement des dépenses opérationnel-les éligibles, les paiements des indemnités de départ et les contributions à la pension de sécurité sociale des

retraités, la Formation des membres clés du personnel exis-tants

Source Banque Mondiale

et nouveaux, la conception de politique de tarif transparent pour soutenir la mobilisation du financement des sociétés minières, et le financement des audits financiers et de la passa-tion des marchés.

Renforcement des capacités de supervision du secteur des transports, des performances opérationnelle des autres Entreprises (CVM, RVF, RVA, SCTP) et amélioration de leur gouvernance:

Cette Composante va financer l’acquisition d’équipements de transport et de navigation pour la CVM, RVA, SCPT et RVF afin d’améliorer leur performance globale , payer les indemni-tés de retraite des agents de la RVF, Réaliser un diagnostic interne du Ministère des Transports et Voies de Communica-tion afin d’identifier des scenarios possibles de réorganisation et mise à disposition de fonds pour la formation des agents et financer les audits annuels des états financiers et de passation des marchés, réaliser un plan de gouvernance couvrant tout le secteur, pouvant être adapté à la SCPT, la RVA, la CVM et la SNCC.

Simplification des procédures du commerce international

Cette composante finance la conception d’une stratégie de simplification des procédures du commerce international et la rédaction d’un plan d’action y associé, comprenant les investis-sements en matériels, équipements et infrastructures de base destinés à faciliter le flux de biens le long des principaux corridors de transport pour le commerce international en RDC.

 

Exécution du projet: Cette dernière composante se rapporte aux frais de fonctionnement de l’Unité d’Exécu-tion du Projet, la Cellule d’Exécution du Projet de Transport Multimodal (CEPTM), constituée de deux Unités de Projet: une basée à Kinshasa-UPK et une autre à basée à Lubumbashi-UPL.

La CETPM est un organe technique rattaché au Ministè-re des Transports et Voies de Communication et doté de l’autonomie de gestion administrative et financière. Il assure la maitrise d’ouvrage pour la gestion du Projet.

Les commentaires sont fermés.